Le blog

Rechercher
  • grandirsavie

Que veulent nous dire nos émotions ?

Extrait de ma newslettre du 15 juin 2020 - voir blog

#emotions #langagedesemotions #comprendresesemotions #fonctionnementdeletrehumain #développementpersonnel

1. Les émotions se déclenchent en fonction de nos pensées.


L’être humain est un aimant. Des courants électriques et magnétiques parcourent notre être à chaque micro-seconde. De ce fait, nous émettons des fréquences vibratoires en permanence, qu’on en soit conscients ou non. Et, tout comme des aimants, nous attirons les fréquences similaires aux nôtres. Ainsi nous créons notre réalité.

Je pense à ce que je désire = Émotions positives = Je créé ce que je désire

Je pense à ce que je ne désire pas = Émotions négatives = Je créé ce que je ne désire pas

Je pense au manque de ce désir = Émotions négatives = Je créé le manque de ce désir

2. Les émotions se déclenchent en fonction de nos besoins.


Besoins satisfaits = Émotions positives

Besoins insatisfaits = Émotions négatives

Pour comprendre l’origine d'une émotion négative, il est souvent nécessaire de rechercher si elle découle d'un besoin insatisfait. Pour nous sentir bien, nous devons identifier nos besoins et en prendre soin. Nous devons également être en capacité d’exprimer nos besoins à l’autre avec détachement en cas de conflit avec autrui pour libérer pleinement l’émotion bloquée.

3. Les émotions se déclenchent en fonction de nos croyances.


Croyances positives = Émotions positives

Croyances négatives (dites limitantes) = Émotions négatives

"Croyance si tu t’installes, mon ange ou démon tu deviendras !"

Une croyance est une habitude de pensée qui s’est installée suite à des expériences vécues ou à des affirmations formulées à notre sujet par des personnes crédibles à nos yeux. Elles nous servent de filtres dans nos expériences de vie, gouvernent nos pensées et nos comportements, motivent nos choix et nos décisions. Les croyances positives jouent en notre faveur, telles des propulseurs ; d’autres ont en revanche un pouvoir d’inhibition, d’autosabotage, ce sont les croyances limitantes.

4. Les émotions se déclenchent en fonction de nos mémoires.


Mémoires positives = Émotions positives

Mémoires négatives = Émotions négatives

Ces mémoires sont issues de notre passé et elles peuvent dater de très très loin, au-delà même de notre passé conscient. Mes expériences m’ont emmenées dans des contrées insoupçonnées, au cœur de mémoires intra-utérines, de mémoires familiales (que l’on nomme transgénérationnelles) et de mémoires de l’âme (vécues dans les vies antérieures).

Ces mémoires se rejouent infiniment jusqu’à ce qu’on les conscientise. Les émotions négatives issues de ces mémoires sont récurrentes, elles reviennent encore et encore et semblent plus fortes que nous. Elles viennent nous informer que nous devons aller chercher plus loin pour avoir les clés de notre guérison.


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout