Le blog

Rechercher
  • grandirsavie

Mai 2019_Le Nouveau Monde

Mis à jour : 8 juil. 2020

#nouveaumonde #ancienmonde #cooperation #capitaldebonheur #consommationconsciente #Amour #Unité #Diversité #Satishkoumar #ecologiespirituelle #Terreamesociete #developpement


Le nouveau mondeEn nettoyant notre Etre, nous nettoyons la Terre.


Chers co-créateurs :)


En ce mois de mai, je partage avec vous une lettre que je voulais écrire depuis longtemps. Zoom sur cette époque unique que nous vivons, dans laquelle l'ancien et le nouveau mondes se côtoient. Deux mondes que tout oppose avec des paradigmes inversés.


Dans l'ancien monde... (Je l'appelle "ancien" car pour moi il est déjà mort)


Ce qui fait avancer l'Homme, c'est le capital économique


La consommation, la possession, l'accumulation de biens et le PARAÎTRE sont les outils de ce grand jeu. Les propriétaires des banques et des entreprises multinationales en sont les maîtres. Ce sont eux qui gouvernent et marionnettisent nos politiciens. Le pouvoir d'achat, c'est le but ultime. Pour ça, ils sont prêts à tout.


Ils n'hésitent pas à mentir (manipulation politico-médiatique de masse), voler (taux d'imposition insupportables, sur-pouvoir des banques...), dégrader (la Femme, la Mère, la sexualité, la beauté, la nature...) , piller (les ressources de la terre, les pays en développement pour le "bien-être" des pays dits développés), et même tuer (des Hommes, des animaux au nom du pouvoir et de l'argent).



Diviser le peuple pour mieux régner


C'est leur stratégie d'évolution. Ils montent les Hommes les uns contre les autres. Ce qui ne manque pas d'entraîner esprit de concurrence, hiérarchies mal-odorantes, conflits, jeux de pouvoir, peur, isolement, sentiment d'impuissance et d'insécurité, dépression, maladies...Nous nous sentons faibles et attendons les solutions d'en haut.


L'esclave moderne


Ils nous demandent de travailler toute la journée, 5/6 jours sur 7, toute notre vie avec l’appât d'une retraite misérable. Où est le sens ?Ah oui la dette publique, voilà le sens. En tant que bon citoyen, il faut encore faire des efforts pour combler la dette; qui soit dit en passant est totalement fictive puisque, ce que l'on appelle "argent" aujourd'hui n'est que du papier imprimé et des chiffres sur un ordinateur. Ils pourraient tirer un trait sur leur crise d'une seule pression du doigt sur une touche d'ordinateur. Mais elle est si précieuse pour la bonne marche de leur monde.


Depuis que je suis née dans les années 80, j'entends ces deux mots récurrents dans les médias:Crise et Croissance; ce qui équivaut à Peur et Espoir.La peur est utilisée pour diviser; un peuple divisé est manipulable; et l'espoir pour donner le courage, car un peuple déprimé ne leur servirait à rien. Il faut un peuple travailleur et consommateur qui fasse tourner la matrice. Quant à la croissance, oh très intéressant comme thème ! Mais ils ne parlent frénétiquement que de croissance économique...en fait, ils n'associent même pas le mot croissance à autre chose que l'économie, c'est pathétique.


Tout ceci n'est qu'un jeu. Leur jeu. Aussi macabre soit-il.


La nature n'est qu'un outil au service de l'argent


La nature, une sorte de décor que l'Homme peut utiliser et moduler à son gré. Ils détruisent nos espaces naturels pour le business. Ils n'ont pas hésité à coupé tous les séquoias géants, ces grands esprits gardiens de la Terre depuis des millénaires...pour le business.Le sol n'est plus vert mais gris. Ils coulent du béton partout, des buildings, des supermarchés... du business. Ils polluent notre eau, notre nourriture, notre air, détruisent nos forêts, nos sols, nos rivières, nos océans, ils infligent des souffrances abominables à nos animaux et ils appellent cela la modernité.


Reconnaissons que leurs compétences en manipulation sont indéniables !


Le CONTRÔLE est maître


Quand on asservit une forme de vie, il faut vérifier constamment qu'elle fait bien ce qu'on lui dit. Alors par la bienveillance des médias et des forces de l'ordre, ils divisent pour justifier tout ce contrôle sous le masque SÉCURITÉ.


Côté peuple, avec toute cette division et ce contrôle, on vit bien seul(e)s avec nos peurs et nos colères. Alors pour oublier tout cela, on achète, on possède, on mise tout sur le paraître. On vit à crédit, esclaves de la matrice. Certains essaient de se convaincre qu'ils ont raison : "Ce sont eux les boss, nous en vérité on n'y connait pas grand chose..". Mais au fond on sait que ce système n'est ni sain, ni durable. On ferme les yeux parce qu'on se sent impuissant.


Face à l'évidence que ce monde est malade, ils médiatisent des causes fictives du déséquilibre,le bouc-émissaire idéal.Exemple: On globalise l'économie au lieu de privilégier le local, les petits exploitants/commerçants, on remplace la main d'oeuvre humaine par des machines, de l'intelligence artificielle, des robots intelligents et on déplore le chômage. Ensuite on nous fait croire que c'est la faute des étrangers, qu'il faut voter Le Pen pour arranger tout ça. Encore et toujours la division.


Le plus important dans l'ancien monde c'est le PNB, le Produit National Brut et chaque acte est réalisé dans cet objectif. Peu importe l'éthique, le but c'est la croissance économique.


L'expression symbolique de l'ancien monde est: "La fin justifie les moyens"; Machiavel



La question que je vous pose maintenant est:

Voulez-nous continuer à alimenter ce monde ? A vivre dans ce monde ? Ou ferez-vous plutôt le choix d'un NOUVEAU MONDE ?


La coopération remplace la compétition


L'organisation pyramidale (suprématie du chef) est remplacée par une organisation subsidiaire. On privilégie le local au global car c'est en changeant les choses localement que nous pourrons avoir un impact globalement. Chacun est utile au fonctionnement optimal de la société et surtout, personne n'est au dessus d'un autre. Nous travaillons en intelligence collective, exactement comme un corps humain. Dans l'ancien monde le cerveau est perçu comme le saint patron tout puissant. Dans le nouveau monde, il n'est rien sans les mains, les jambes, les pieds, tous les systèmes, méridiens, et autres organes; il n'a absolument aucun intérêt.



Le capital de bonheur remplace le capital économique

Le développement est durable. Il allie la croissance sociale, économique et écologique. Le mot richesse est associé à ce qui nous rend heureux.Ce peut être les relations humaines, l'épanouissement dans son travail, le développement personnel et spirituel, l'amour de la terre, de son jardin ou bien prendre le temps d'observer, écouter, sentir la beauté et l'enseigner à son enfant, la liberté d'être, l'amour, la joie, le partage ...Voici la richesse. On ne détermine plus le niveau de vie d'un foyer qu'à ses ressources financières mais également à son niveau d'épanouissement.


La consommation consciente et responsable Nous savons que tout ce que nous consommons vient de la Terre. Nous pratiquons l'économie circulaire : ce que je prends, je le redonne.Il n'y a pas de déchets ni de gaspillage.Dans le nouveau monde, l'argent et les machines/robots sont au service de l'humain.Ce sont des outils utiles à son développement, ni plus ni moins. Il y a d'autres manières de consommer comme le troc. Ainsi, celui qui a peu d'argent peut accéder à ce qu'il souhaite en offrant ses compétences en échange de ce qu'il veut.


L'Amour a une place centrale. Chacun apprend à s'aimer et se respecter soi-même. Nous sommes acteurs de notre propre bonheur. Nous choisissons un/des métier(s) qui fait/font appel à nos talents naturels, dans le(s)quel(s) nous pouvons nous épanouir et nous rendre utile. Chacun aime et respecte la Terre et tous ses habitants. La fraternité/sororité est au cœur des relations humaines. L'entraide et la confiance remplacent le défi et le contrôle. La Terre est comme une Mère qui donne abondamment à tous ses enfants, nourriture, eau, air, lumière, abris, beauté.... Nous la respectons et l'aimons profondément.


L’UNITÉ Remplace la dualité.

Nous ne nous battons plus CONTRE mais POUR.

La Terre est vue comme un réseau, un biotope dans lequel nous sommes tous interdépendants.Tous unis dans un même logis, la Terre. Nous respectons et honorons chaque forme de vie.



La diversité et le pluralisme remplacent l'uniformité et le conformisme. Rien n'est rigide, figé. Tout est toujours en mouvement et nous nous adaptons en permanence. Le corps est comme l'Univers. Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut. Le microcosme est égal au macrocosme. La science est la spiritualité se complètent. L'esprit et la matière ne font qu'un. La physique quantique complète la physique traditionnelle.



Ce que je veux voir dans le monde, je dois le devenir.

Nous savons que pour changer le monde, nous devons d'abord changer nous-même. Nous savons que s'il existe un déséquilibre à l'extérieur (dans notre environnement), c'est parce qu'il existe ce même déséquilibre à l'intérieur de nous. Nous sommes tous co-créateurs du monde dans lequel nous vivons. Nous ne pouvons plus accuser quelqu'un de notre malheur. L'extérieur est le miroir de l'intérieur. Si je ne veux plus de guerre ni de dualité dans mon environnement, je dois éliminer la guerre et la dualité en moi. Ainsi, je ne cherche plus ni la sécurité, ni la liberté, la vérité, la paix ou toute autre chose à l'extérieur, mais à l'intérieur de moi. C'est moi le problème et c'est moi la solution.


Le plus important dans le nouveau monde, c'est le BNB, le Bonheur National Brut.

Déjà intégré depuis 2008 à la nouvelle constitution du Bhoutan !


L'expression symbolique du nouveau monde est :"Sois le changement que tu veux voir dans le monde." Gandhi.


Ecouter "T'es pas seul" de Melkyzedek sur Youtube


Bref, vous l'aurez compris, nous sommes conditionné(e)s par une tonne d'anciennes croyances, héritage d'une lourde Histoire humaine. A l'aube de l'effondrement d'un monde violent et obsolète, il est temps de se décharger de ces conditionnements et de choisir les croyances qui nous conviennent ainsi que le monde que nous voulons construire. Notre objectif premier avant de changer quoique ce soit dans le monde est de changer soi-même. Nous devons décaper toutes ces limitations pour retrouver notre être véritable,qui est beau, grand, aimant et aimable, ouvert au changement, respectueux de lui-même et des autres, compatissant, humble, confiant, divin, lumineux.


Cela fait maintenant 7 ans que je m'attelle personnellement à ce nettoyage et cela a changé ma vie (intérieure comme extérieure !). L'enseignement que je vous propose est basé sur l'expérience, non sur des théories. Je l'ai fait alors vous pouvez le faire. Tout cela ne tient qu'à une décision. Un nouveau monde est en route. Voulez-vous y participer ?



LE PROGRAMME DE SANTE GLOBALE QUE JE PROPOSE:


1. Équilibrage du corps physique

2. Équilibrage des corps mental et émotionnel

3. Équilibrage de tous les corps énergétiques



Pour grandir sa vie, c'est ici !


Quoique puissent vous paraître ces propos, irréalistes, naïfs, utopiques, ou bien génial, inspirants, on y va!.... "Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé." Margaret Mead


POUR ALLER PLUS LOIN JE VOUS INVITE A LIRE :



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout